Alliantie Alliance Allianz d19-20


Manifeste

__ d19-20

L'alliance D19-20 est une alliance non partisane de citoyen-ennes, d'agriculteurs-trices, de syndicats et d’associations qui luttent contre les politiques d'austérité en Belgique et en Europe.

__ Règles de fonctionnement

L’Alliance a été construite progressivement, au fur et à mesure de la mise au point de la journée d’action du 19 décembre. Sur base de l’évaluation de cette journée réussie, les règles communes ci-dessous ont été préparées par le groupe de coordination, pour être présentées à l’assemblée générale. Ces règles visent à développer dans le temps une alliance de citoyens et citoyennes soutenu-es par des organisations qui décident d’adhérer à D19-20. Nous voulons à la fois une ouverture suffisante, mais aussi conserver la cohérence de l’Alliance, sa capacité à prendre des décisions et à les mettre en œuvre.

__ Nos Objectifs

• L’Alliance a été créée pour s’opposer efficacement aux politiques d’austérité et de libre échange, et en particulier au TSCG et au TTIP. La mise en œuvre éventuelle d’un de ces Traités n’arrête pas notre combat : nous continuons à lutter contre toutes les politiques d’austérité et de libre échange.
• Notre but est de peser effectivement et ensemble sur les politiques de la Belgique (fédéral et régions) et de l’UE. Nous voulons renforcer les luttes contre l’austérité et pour une démocratie véritable. Pour cela nous voulons créer un rapport de forces ; d’où notre volonté de nous concentrer sur un nombre réduit de priorités politiques très urgentes : austérité et compétitivité (TSCG) et libre-échange (TTIP) et montrer qu’il y a des alternatives.

__ Notre identité: L’Alliance D19-20 est une alliance de citoyen-nes et d’organsiations

• Citoyen-nes
- Toute personne peut manifester son soutien à l’Alliance et en devenir membre à titre individuel.
• Organisations
- L’Alliance est ouverte à toutes les organisations et associations qui partagent nos objectifs et les présentes règles de fonctionnement, à l’exception des mouvements anti-démocratiques, racistes ou sexistes. L’égalité des femmes et des hommes et le refus du racisme font partie de nos valeurs communes.

- Les partis politiques (petits ou grands) ou des associations dont l’objet principal est le soutien à un parti ou à une liste ne peuvent pas être membres de l’Alliance. Ils peuvent avoir un statut d’organisation sympathisante ; ils peuvent soutenir la plateforme ; mais ils ne doivent pas se revendiquer de notre soutien. Nous pouvons interpeller les partis ou des personnalités, et chercher leur soutien ou le dialogue avec elles ; mais nous ne leur demandons pas de nous représenter.

- Outre les organisations membres, d’autres organisations peuvent choisir de rester temporairement observatrices, avant de décider si elles veulent soutenir l’Alliance formellement.

- Dans le développement de l’Alliance, nous respectons une volonté de représenter la diversité thématique (enjeux sociaux, écologiques, économiques, de genre, culturels, nord-sud ...) et l’ensemble des régions et communautés de Belgique (Flandre, Wallonie, Bruxelles, région germanophone).

- Les nouvelles demandes d’adhésion sont soumises à approbation de l’AG. L’adhésion à l’Alliance n’est pas conditionnée à une cotisation ; mais le fonctionnement le plus autonome possible suppose des contributions volontaires, en argent ou en temps.

- Chaque organisation quitte évidemment le réseau quand elle le souhaite.

__ Notre fonctionnement

Une assemblée réunit tous les membres (individus et organisations) désirant y participer.
Les décisions se prennent sur des propositions mises à l’ordre du jour et préparées par le comité de coordination.
Les décisions s’y prennent au consensus autant que possible.
Un vote peut avoir lieu au besoin:
a) Pour changer l’objectif ou les règles de fonctionnement : à l’unanimité des présents, et avec un quorum d’au moins les 2/3 des organisations membres présentes ou représentées.
b) Pour des décisions de mise en œuvre de nos objectifs : à la majorité des ¾ des présents. En cas de vote, les organisations présentes auront le même nombre de voix.

L’assemblée peut aussi émettre des demandes et des suggestions qui devront être traitées par le comité de coordination.

- Un comité de coordination composé de représentant-es d’organisations membres de l’Alliance est chargé de préparer et de mettre en œuvre les décisions de l’assemblée. Sa composition recherche les mêmes équilibres que le réseau global : des organisations paysannes, des syndicats, des mouvements sociaux, issus des différentes régions et communautés . Ce comité est présenté et validé à l’assemblée générale une fois par an au moins. Si l’AG accepte, il peut être complété par des organisations membres qui demandent à y être ajoutées.

- Les rapports de décision des assemblées et comités approuvés constituent une base de décisions que les organisations membres ou nouvellement membre assument - jusqu’à nouvelle décision.

__ Méthodologie des assemblées

- Pour chaque assemblée, un ou plusieurs présidents de séance sont désignés, et font respecter les règles et l’ordre du jour.

- L’assemblée peut créer des groupes de travail ; chaque groupe de travail peut déléguer un représentant au comité de coordination. Les règles de fonctionnement s’y appliquent comme dans d’éventuels groupes locaux qui émergeraient d’initiatives locales.

- La méthode d’animation des Assemblées recherche la participation de tous et toutes.

Alliantie Alliance Allianz d19-20