Ultimatum!

stop-ceta-d19-20

La signature ou non du CETA, ce projet de traité toxique et antichambre du TTIP, est prévue les prochaines semaines. Cet accord, s’il est signé, aura d’énormes conséquences négatives sur les droits et la vie des travailleurs.euses, agriculteurs.trices et sur toute la citoyenneté en général ! La signature de CETA donnera les clés de la démocratie à la haute finance, aux multinationales ou à des juges privés. Les travailleurs.euses de Caterpillar, comme des centaines de communes à travers la Belgique, l’ont bien compris en se déclarant hors-TTIP/CETA.

Ces accords accentueront la mise en concurrence des travailleurs.euses avec pour conséquence baisse des salaires et destruction d’emplois. Ils entraineront encore plus de dumping social et fiscal, limiteront le pouvoir de négociation des travailleurs.euses, achèveront de détricoter notre protection sociale et livreront les services publics aux actionnaires. En les signant, le gouvernement Michel veut achever la destruction des conquêtes sociales.

A l’heure actuelle, la Belgique n’est pas en capacité de signer CETA. Un gouvernement régional, le gouvernement wallon, suivant ainsi la volonté populaire, n’a pas donné mandat au gouvernement fédéral pour le faire. Les autres gouvernements, eux, se sont pliés à la pression des fédérations patronales et agricoles, de l’UE et des Etats-Unis.

Nous sommes déterminés à enterrer CETA. La cérémonie de signature est prévue le 27 octobre à Bruxelles lors du sommet UE-Canada. Ce sommet ne doit pas avoir lieu! De toute manière nous y serons: ou pour célébrer notre victoire ou pour ne pas les laisser signer tranquillement.

Dans l’immédiat, nous vous invitons la semaine prochaine devant tous les parlements régionaux de Belgique (voir dates et heures exactes ci-dessous), à Bruxelles (parlements bruxellois et flamand), Eupen et Namur pour qu’ils respectent les droits fondamentaux des citoyens.nes et refusent le mandat de signature au gouvernement fédéral. Les citoyens.nes s’en souviendront lors des prochaines élections!

Toutes et tous à Namur, Bruxelles et Eupen

3.10 – 13:00: Parlement wallon, rue Notre-Dame 1, Namur: +32 472 45 17 68

3.10 – 15:30: Parl. Parlement germanophone, Platz des Parlaments 1, Eupen: +32 474 72 65 95

5.10 – 13:30: Parlement flamand, rue de Louvain 86, Bruxelles : +32 497 23 07 60

7.10 – 14:00: Parlement bruxellois, rue du Lombard 69, Bruxelles : +32 488 15 02 16

Austérité et libre échange sont deux faces d’un même projet de société contre lesquels nous devons nous battre ensemble.